Vous êtes ici : Accueil / Ce que nous faisons en Haïti / Documents / L'organisation dans les écoles de Bois-Pin-Gomme et San-Pèdre

L'organisation dans les écoles de Bois-Pin-Gomme et San-Pèdre

Les enseignants et les directions, règlements, cahiers des charges et conventions.

Les enseignants et les directions


Dans les écoles soutenues par l'ASACH, les directeurs et les membres des corps enseignants sont tous des Haïtiens et des Haïtiennes habitant la région où se trouve l'école.

Formation

A la demande des enseignants eux-mêmes, l'ASACH a consacré beaucoup d'efforts à améliorer leur formation méthodologique et pédagogique.
Dès 1985, conscients de la valeur de la réforme connue sous le nom d’Enseignement Fondamental, les enseignants des deux écoles ont été intégrés, aux frais de l'ASACH, à des séminaires de formation organisés pour les enseignants de l'Education Nationale par l'Institut Pédagogique National. Depuis lors, l'ASACH a également financé la formation complète de dix enseignants au Centre Pédagogique Rural Méthodiste de Frères. Neuf d'entre eux, après un stage d'une année, ont obtenu brillamment leur Certificat d'Aptitude Professionnelle (CAP).
Les deux directeurs, Monsieur Jean PIERRE-LOUIS pour Bois-Pin-Gomme et Monsieur Gérald PANIAGUE pour San-Pèdre ont obtenu le CAP du Centre Pédagogique Rural de Frères ; ils sont donc à même de participer aux efforts de leurs collègues pour pratiquer avec toujours plus d'efficacité les nouveaux programmes et les techniques pédagogiques de l'Enseignement Fondamental. Ceux-ci impliquent l'utilisation du créole comme langue d'apprentissage de la lecture, de l'écriture, du calcul, ainsi que des premières notions en histoire, en géographie, en sciences et en hygiène. Le français est enseigné de manière vivante, comme une deuxième langue. De plus, les programmes de lecture, tant en créole qu'en français, font une large part à la réalité haïtienne, sans exclure une vision plus large.
Parmi les stagiaires ayant obtenu le CAP et enseignant actuellement à San-Pèdre et à Bois-Pin-Gomme, nous avons le plaisir de compter trois des anciens élèves. Après avoir obtenu le Certificat d'Etudes Primaires, ils avaient poursuivi avec succès leur scolarité au lycée jusqu'au moment où, faute de moyens, ils avaient été obligés d'interrompre leurs études. Ils ont pu faire alors quelques remplacements dans les écoles, ce qui leur a permis de révéler des dons pédagogiques. Ils ont d'abord été engagés à titre provisoire, puis envoyés en stage. Actuellement, ils sont intégrés de manière permanente aux deux équipes d’enseignants.
Un enseignement préscolaire a été développé, toujours conformément à l’Enseignement Fondamental. Deux monitrices spécialement formées s’en occupent, une dans chaque école. Elles ont bénéficié du soutien de l'ASACH pour suivre le programme de formation projet UNICEF Timoun Byen Vini  .
Grâce en particulier aux financements accordés par la Fédération genevoise de Coopération, des séminaires de formation continue, animés par des spécialistes du Centre Pédagogique Rural de Frères ont été suivis avec enthousiasme par l'ensemble des enseignants des deux écoles, en 1993, 1995 et 1996.
En 1997 et 1998, des séminaires de formation continue ont été animés, dans chacune des écoles par le représentant permanent de l'ASACH, Raynal TROULLIOT, secondé par Judith CASTIONI. A la demande des enseignants, en 1997, on a traité des problèmes de l'évaluation des élèves, et en 1998, on a abordé le thème de l'enfance en Haïti en guise de recyclage en français, avec le créole en perspective.


Rémunération

L'ASACH alloue aux directeurs et aux enseignants un traitement mensuel, vacances comprises, ainsi qu'une allocation spéciale au mois de décembre assurant ainsi un revenu correct en regard de la tâche accomplie. L'ASACH, qui ne se considère pas comme un employeur mais comme un partenaire, évite de pénibles discussions entre les membres du corps enseignants en procédant, de la manière la plus judicieuse possible, à la répartition des fonds dont elle dispose. Ces fonds ne permettent pas de prévoir pour les enseignants des augmentations en rapport avec l'augmentation constante du coût de la vie en Haïti ;  il n'est pas possible non plus de maintenir les salaires des directeurs et des enseignants au niveau des salaires promis (mais rarement payés !) par l'Education nationale. L’ASACH s’est fait un point d’honneur de respecter les conventions établies avec les enseignants au début de chaque année : les montants promis ont toujours été versés régulièrement et intégralement.
Afin de rendre leur tâche plus aisée, l'ASACH consacre une partie des fonds qu'elle reçoit à l'achat de matériel pédagogique pour les professeurs, et subventionne aussi l'acquisition du matériel scolaire pour les élèves. Une bibliothèque est ouverte aux maîtres, et ceux-ci, qui habitent parfois assez loin de l'école, peuvent recevoir une portion de la cantine scolaire, quand il y en a une.
Tout le matériel utilisé par les maîtres, plumes, cahiers, manuels et livres du maître, cahiers de présence, cahiers de palmarès, cahiers de comptes, matériel de géométrie pour le tableau noir, dictionnaires, planisphères, calculatrices... est financé par l'ASACH ou par la caisse de gestion de l'école dont l’approvisionnement à été expliqué plus haut (encaissement des écolages et revente à moitié prix de gros du matériel scolaire).

Règlements, cahiers des charges et conventions


Lors de séances réunissant la direction et les enseignants de chacune des deux écoles, ainsi que les représentants de l'ASACH, les documents suivants ont été établis :

  • Les règlements de chacune des deux écoles, en français et en créole.
     -> CF à titre d'exemple le Règlement de l'Ecole Mixte de l'Avenir de Bois-Pin-Gomme, version française et version en créole haïtien.
    Ces règlements figurent sur les carnets scolaires et ils sont lus, rappelés, commentés en créole lors des réunions de parents qui ponctuent l'année scolaire.
    La teneur de ces règlements a été largement inspirée par les directives de l'Education Nationale. Les modalités de leur application ont été présentées lors des stages et séminaires suivis par les directeurs et les enseignants.
  • Les cahiers des charges de la direction et des enseignants
     -> CF à titre d'exemple le Cahier des Charges de la direction et des professeurs de l'Ecole Idéale Mixte de San-Pèdre.
    En ce qui concerne Bois-Pin-Gomme, suite à la destruction des archives de l'école lors de l'incendie du bureau économat, un nouveau cahier des charges est en voie d'élaboration. Les budgets établis par l’ASACH prennent en compte les modalités de fonctionnement établies par les cahiers des charges, en particulier en ce qui concerne les déplacements nécessaires à Port-au-Prince.
  • Une Convention, établie par l'ASACH et signée par les enseignants, précise les rapports de l'association avec les communautés où se recrutent les élèves des écoles, sur une base de responsabilités mutuelles.
     -> CF à titre d'exemple la Convention réglant les rapport de l'ASACH avec l'Ecole Mixte de l'Avenir de Bois-Pin-Gomme.

 

Actions sur le document

« Novembre 2018 »
month-11
Lu Ma Me Je Ve Sa Di
29 30 31 1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30 1 2